INITIATION AUX DANSES D'AMÉRIQUE LATINE

En collaboration avec l'association LatinoAmeriDanza nous vous proposons d'apprendre trois styles différents de danses latino-américaines.

Regardez la vidéo de présentation de Nathaly Alfonso, directrice de l'association LAD et originaire de la Colombie pour mieux comprendre tout ce que nous avons préparé pour vous!

Nathaly Alfonso vous propose un temps d'échauffement avant de commencer à danser...

La première danse que nous vous proposons est le

 

BULLERENGUE

Cette danse est originaire de la côte caribéenne en Colombie et de la Région de Darien, au Panamá, est dansée principalement par les actuels descendants des "Cimarrones" qui ont habité à Palenque de San Basilio. 

En Colombie, "Bullerengue" ou "Bullarengue" signifie "pollerón", une grande jupe utilisée pendant le temps des fêtes.  

La chanson sur laquelle vous allez danser est "La Verdolaga" de Totó la Momposina. 

Cette chanson sortie en 1998 est entraînante par son rythme marqué par les tambours. Ce succès a été chanté par de nombreux artistes.

La verdolaga est une plante, le pourpier en français. 

La musique célèbre la vie en s'ancrant dans le sol : il faut observer la plante et l'aider à grandir au rythme de la musique.  

La deuxième danse que nous vous proposons est le

 

CARNAVAL DE AREQUIPA 

Cette musique et danse traditionnelle du Pérou est originaire de la ville de Arequipa.

Pendant la célébration du carnaval, des chars fantastiques traversent la ville accompagnés de danses folkloriques en l’honneur du dieu-roi Momo.

La troisième danse que nous vous proposons est la

 

SALSA

"Salsa" est un mot espagnol qui signifie littéralement, "sauce" et au sens figuré : le charme ; cela désigne à la fois un genre musical et une danse ayant de racines cubaines. 

Cette musique de danse au tempo vif est popularisée dans le monde entier. 

Un musicien (ou chanteur) ou bien danseur de salsa est appelé "salsero" ou "salsera".

La chanson sur laquelle vous allez danser est la célèbre Guantanamera de Compay Segundo. 

La chanson cubaine la plus connue fait référence à une fille originaire de la ville de Guantánamo qui aurait refusé des avances. Il s'agit d'une des chansons qui a le plus de reprises au monde. On ne sait pas qui l'a écrite si bien qu'elle est considérée comme une chanson national cubaine.